Back to top
  /  Event

The Belgians of Monaco celebrate their legends.  It was just 50 years ago. Jacky Ickx won the 24 Hours of Le Mans and Eddy Merckx won the Tour de France for the first time. And what better than to celebrate this double anniversary with his compatriots? The evening took place at the Yacht Club and gathered some 250 guests. Several personalities, including Prince Albert II, Valentino Rossi (moto GP driver), Jean Todt (FIA president),  Stanislas Wawrinka (tennis player) and rising Formula One star Charles Leclerc sent video messages to greet the two champions. Yann Antony Noghès, grandson of Antony Noghès, the founder of the Monaco Grand Prix, took the floor to recall the immensity of the careers of these two living legends. "Jacky Ickx, F1, endurance and rally driver, has won the 24 Hours of Le Mans six times. He also won the Paris-Dakar in 1983 and was twice vice-world champion of F1. Eddy Merckx remains him, "the greatest rider in the history of cycling. Born in Belgium and maintaining a deep attachment to my roots, it was an immense honor to be able to present the new Diana d'Orville capsule during a colorful parade during this sublime and memorable gala evening.    

Paris, Avril 2019. Vernissage de l’exposition MOROCCO de Julia Jaeckin, dont une série a été photographiée pour la Collection ‘Rhapsodie Impressionniste’ de Diana d’Orville dans le désert marocain.  Frissons et fierté pour ma très chère amie d’enfance. Inspirée par ses parents (la fibre artistique est un long fleuve tranquille familial !), Julia se lance également dans la photographie après être sortie diplômée de l’École des Gobelins et reprenant la gérance de la Galerie Just Jaeckin à Saint-Germain-des-Prés à Paris.  Julia présente sa première exposition MOROCCO, sa terre d’adoption, sous trois séries différentes, où le jeu des lumières est un élément primordial dans son travail.  « Ce que j’aime dans la photographie, c’est pouvoir capter l’espace d’un court instant un regard, une émotion. La femme est ma muse que ça soit dans le domaine du portrait ou de la mode. M’étant toujours inspirée du travail de mon père arrivant à capturer le sourire dans les yeux de ses modèles, je m’efforce à réussir cette quête du bonheur la mettant à l’honneur dans l’image. J’aime travailler à l’argentique, apportant un grain et un contraste spécial à mes photos » - Julia Jaeckin.  Dans la série ‘Fleur d’Oranger’, réalisée avec Miss Maroc 2015, Julia met à l’honneur la beauté de la femme en accord avec le stylisme qu’elle porte à travers les décors. Les couleurs vibrantes et chaudes du pays sont mises en lumière par les photographies en argentique.  La série ‘Ombres et Lumières’ met en perspective deux types de femmes du

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais
X